Le carnet de voyage d'un jeune Parisien fraichement émoulu de l'Escp-Eap en V.I.E à San Francisco. Un récit plein de suspens, d'humour et d'auto-dérision.

mercredi, octobre 12, 2005

Le RSS pour les nuls

Durant mes premières semaines au bureau, j’ai dû entendre parler de RSS une bonne centaine de fois sans vraiment en comprendre l’intérêt. Aujourd’hui, je ne pourrais pas m’en passer.
RSS est l’acronyme de Really Simple Syndication. D’après l’encyclopédie du Journal du Net, un RSS, c’est un :
Fichier XML mis à jour en temps réel. Il reprend automatiquement soit les titres, soit le texte intégral, d'un site d'actualité ou d'un blog. Le flux RSS peut ensuite être inclus et affiché sous forme de liens cliquables dans une page web tierce ou par un logiciel spécialisé.

Ça paraît un peu barbare mais si vous enlevez le terme XML, c’est en fait assez clair. Pour simplifier les choses, un RSS c’est comme un favori de votre navigateur web mais géré par un site Internet que nous appellerons un agrégateur de flux RSS. Ce type de favori est intelligent c’est à dire qu’il est actualisé en permanence (d’où le terme de flux). Autrement dit, vous savez en allant sur le site de votre agrégateur quels sont les nouveautés qui ont été mises en ligne sur chacun de vos sites Internet agrégés en RSS.

Aujourd’hui la plupart des journaux et des blogs proposent un lien pour être agrégés en RSS., il suffit donc de cliquer sur le logo ou lien RSS ou lien XML qui figure sur la page web de ces sites. Ce qui est plus fort, c’est que vous pouvez agréger des partis de sites assez précises : les pages médias du Monde, les pages éco du Figaro… Encore plus fort, vous pouvez agréger les resultats d’une recherche sur des sites qui fournissent un moteur de recherche. Exemple : Vous cherchez à acheter des places pour le Concert des Stones à SF sur un site d’annonces. Tapez Rolling Stones dans le moteur de recherche d’un site d’annonce, des résultats s’affichent, agréger cette page et vous saurez depuis votre agregateur sans retourner sur ce site d’annonce si de nouvelles offres sont en ligne.

Un petit exemple illustratif :
Vous vous rendez sur Bloglines pour consulter votre page avec vos RSS. Tiens, 2 nouveaux articles dans la rubrique media du Monde, tiens Edouard a posté deux nouvelles news sur son blog, Nico et Vanessa ont mis des nouvelles photos sur Flick’R… Et vous pouvez consulter ces articles, ces infos tout en restant dans Bloglines.

Comment ça marche :
1. Créez vous un compte chez un agrégateur de RSS, comme Bloglines (mais Yahoo et Google le proposent aussi).
2. Lorsque vous voulez agréger une page, cliquez sur le lien agréger, sub ou RSS ou XML ou syndication… Vous arriverez alors sur une page avec une adresse URL en point RSS ou point XML.
3. Coupez l’adresse URL de cette page et rendez vous sur votre page chez votre agrégateur
4. Cliquez sur ajouter un flux RSS, collez le lien dans l’espace réservé a cet effet puis confirmez.
5. Vous verrez alors ce flux RSS apparaitre sur votre page comme une sorte de favori à coté duquel il est indiqué s’il y a du nouveau contenu sur la page.

L’intérêt du RSS c’est de faciliter et d’améliorer la recherche d’infos sur le web. Vous devez très certainement vous rendre sur des sites à la recherche de nouveautés sans rien trouver de neuf. Grâce au RSS pas la peine de perdre du temps, vous êtes prévenus lorsqu’il y a une modification sur une de vos pages web préférées. Vous optimisez ainsi votre navigation sur le web.

Les RSS sont particulièrement utiles avec les Blogs par exemple, si vous me mettez dans votre agrégateur (cf. bouton sub-bloglines sur le coté si vous utilisez Bloglines) vous saurez lorsque que je poste une nouvelle news sans avoir à aller et venir à la recherche d’une nouvelle info.
Les RSS seront encore plus utiles lorsque les sites d’annonces immobilières par exemple utiliseront ce système. Vous pourrez agréger la page qui correspond à votre recherche : 2 pièces, tel arrondissement, tel prix… et ainsi voir rapidement si une nouvelle annonce est en ligne.

Bon, j’espère vous avoir convaincu de rentrer dans cette expérience du Web 2.0. Si vous avez des questions n’hésitez pas. J’attends vos commentaires.

4 Comments:

Blogger Julien Tartaglia said...

Oui monsieur, c'est très très pratique les flux RSS. Mais y a même plus simple pour les utiliser. Par exemple, moi j'utilise Firefox commme navigateur (chacun fait comme il veut...) et bah sur la page de ton blog, j'ai une petite icône orange en bas à droite, je clique dessus et on met dit "s'inscrire sur le blog du doud", c'est pas formidable ? Ensuite, je mets ça dans mes marques pages et j'ai la liste des tes articles classés par ordre décroissant. Comme ça, je sais tout de suite si tu as écris un nouvel article (très bons d'ailleurs ces articles).

Voilà, m'sieur, ma petite contribution.

Je t'embrasse

tarta

3:25 AM

 
Blogger Edouard said...

Merci Tarta pour ce commentaire qui montre bien l'interet du RSS puisqu'à peine mon message publié tu as été averti par ton agrégateur.

Pour ma part, je ne suis pas un fan de l'agrégateur de RSS sur logiciel car si tu changes d'ordinateur tu ne peux plus accéder à tes RSS. Avec une solution online comme Bloglines, je peux accéder à mes RSS que je sois au bureau ou à la maison !

Quoi qu'il en soit merci d'être un fidèle lecteur de mon blog. J'ai hâte de te voir le 2 décembre...

Je t'embrasse,

Edouard

8:59 PM

 
Blogger Guillaume said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

2:54 PM

 
Blogger Christophe T. said...

Bonjour,
pour rebondir sur l'excellente intervention de l'excellent président Tartaglia, je mentionnerai l'excellent site www.netvibes.com qui permet de se constituer une page en ligne (donc accessible depuis n'importe quel ordi) qui contient les flux RSS, des alertes pour savoir si on a des mails sur Gmail, Yahoo etc., ainsi que la possibilité de mettre des listes de ToDo, des textes.
Perso, je ne m'en passe plus.
Cordially ;-)
DCT

2:01 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home